Lapin Rouge Communication


 05 56 04 41 39

01Les différents papiers

Le papier est défini par deux paramètres : le grammage et la texture.

aLe grammage


Le grammage est le poids du papier au mètre carré. Les papiers les plus fins sont entre 12 et 25g/m2 comme le papier à cigarette, les plus épais sont de 400 g/m2 pour du papier rigide.

POUR VOUS AIDER

 

  • Une feuille A4 a un grammage de 80 g/m2
  • Un flyer usuel a un grammage de 135 g/m2
  • Une feuille bristol est à 210 g/m2
  • Un carte de visite est à 350 g/m2

 

fleche

 

bLa texture (ou finition)

Le papier non couché : Est un papier plus ou moins apprêté ou satiné, il convient à tous les imprimés. Sa surface est non couchée avec une surface amidonnée. Ce papier est appécié pour sa polyvalence et sa capacité à restituer fidèlement toutes les teintes (généralement utilisé pour les cartes de visites, pour les chèques cadeaux, pour les papier à en-tête, ou pour les cartes de fidélité).

Le papier couché : Est un papier recouvert d’une couche de produits minéraux et liants afin d’obtenir une surface lisse. Il peut être mat (généralement utilisé pour des rendus plus raffinés), ou brillant (utilisé pour les flyers ).

Les papiers "Création" : Généralement un papier non couché avec une texture particulière ou une couleur (ivoire...).

 

02Les différents formats de papier

Les formats standards sont issus de la division du format A0. Les formats ont un nom composé de la manière suivante: "A", suivi d’un chiffre, ce chiffre indiquant le nombre de fois où le format A0 a été divisé par deux.

 

formats

 

03Les différents plis

 

 plis

 

04Les finitions

 

Le pelliculage : Application d’un film plastique transparent sur l’ensemble d’un document dans le but d’en améliorer l’aspect, de le protéger et de le renforcer. La pellicule peut être brillante ou mate.

Le vernis : Alternative au pelliculage. Le vernis améliore l’aspect du document et le protège.

Le vernis sélectif : Vernis appliqué uniquement sur les zones de votre document à mettre en valeur. Le contraste avec les parties non vernies donne un aspect dynamique au document.

L’encapsulage : Opération qui consiste à plastifier un imprimé des deux côtés en laissant un débord de plastique autour du document.

Le gauffrage : Marquage du papier permettant d’obtenir des motifs en relief, encrés ou non.

La thermogravure : Procédé utilisant une encre qui gonfle sous l’effet de la chaleur. Les motifs et caractères ainsi reproduis offrent un relief apprécié.

La dorure à chaud ou à froid : Impression de motifs ou d’aplats à la feuille d’or ou d’argent.

Le façonnage : Il comprend toutes les opérations destinées à donner au produit imprimé son aspect fini, il consite à la mise en forme finale du document imprimé.

Le rainurage : Cette opération consiste à rainurer le papier pour en facilité le pliage. Il est obligatoire pour les papier supérieur à 170 g/m2.

Le pliage : Il consiste à rabattre sur elles-mêmes les feuilles de papier.



Pour les catalogues:

Agrafés : Cette étape permet d’encarter les cahiers les uns dans les autres afin de les assembler avec des agrafes au niveau du pli.

Le dos carré collé : est le principal mode de finition des documents d’édition. Cette méthode colle la couverture aux cahiers préalablement assemblés. Le rendu est proche d'un livre, mais le coût de cet assemblage peut être élevé, notamment pour des petites séries.

Reliure à anneaux : Reliure spirale formée d’anneaux métalliques pour une ouverture de 180°.

 

Télécharger notre guide d'impression complet ici